Mal de dos : attention au poids du cartable

06 septembre 2018

Fatigue, déformation de la colonne vertébrale ou mal de dos chez l’enfant sont le plus souvent en rapport avec le port du cartable. Le poids excessif de ce dernier n'est pas sans incidence sur la santé de votre enfant à un âge où son corps est en développement.

Selon les professionnels de santé, un cartable ne devrait pas excéder 10 % du poids du corps de l’enfant pour qu’il soit confortablement manipulable et sans danger pour la colonne vertébrale. Cela représente 2,5 kg pour un enfant de 7 ans qui pèse 25 kilos, 3,3 kg pour un enfant de 11 ans, 5,1 kg pour un enfant de 13 ans.

Afin de prévenir ce type de dommage plusieurs mesures de précautions sont à appliquer. Par exemple, lors des achats de rentrée, optez pour un cartable en tissu le plus léger possible, idéalement un sac à dos et Privilégiez les modèles qui présentent la meilleure ergonomie possible :

- Des bretelles larges et molletonnées afin d'éviter qu'elles ne cisaillent les épaules ;

- Des coutures solides, pour éviter qu'une bretelle ne casse et que l'enfant soit contraint de porter son sac sur une épaule ;

- Un bon rembourrage arrière, pour éviter que le contenu du sac ne vienne cogner le dos ;

- Une ceinture qui permet de mieux répartir le poids sur l'ensemble du corps.

Par contre, certains scientifiques pensent que Le mal de dos chez les enfants n'est pas seulement lié au port du cartable. En effet, les bons réflexes s'apprennent dès le plus âge, notamment au sujet de la posture : 

- Apprenez à votre enfant à bien se tenir ; 

- Les bretelles du cartable doivent être correctement positionnées sur les épaules, pas trop serrées ; 

- Le sac ou cartable ne doit pas descendre plus bas que la ceinture ou le haut du pantalon de l'enfant ;

- Il est également recommandé d’aider son enfant à organiser son cartable en veillant à ce qu’il ne prenne rien de superflu. Pour cela, apprenez-lui à préparer son cartable la veille pour prendre le temps de trier ses affaires.

Enfin, même si vos enfants ne s’en plaignent pas trop, pensez à surveiller leurs dos et à ne pas hésiter à consulter votre médecin à la moindre asymétrie remarquée.

Par Dalal CHRAIBI

 

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article