Prurit : 8 mythes déconstruits

14 mars 2018

Le prurit n’est pas toujours lié à une maladie de peau. Le prurit n’est pas toujours lié à une allergie, ni à un problème d’histamine. Un prurit lié à l’histamine (allergie) présente toujours une papule, ou un relief cutané. Quand il n’y a rien sur la peau, ce n’est pas toujours psychosomatique, car de nombreuses maladies peuvent provoquer un prurit.

Il faut éviter les erreurs :

1-Ça me gratte, ce doit être une allergie :

C’est peu probable, car le prurit d’origine allergique est assez rare en dehors de l’urticaire et de quelques éruptions de diagnostic évident.

2-Ça me gratte, je ne suis pourtant pas fou : .

Le prurit peut faire partie des nombreux troubles psychosomatiques connus. Mais si on n’a trouvé aucune autre cause , il faut peut-être envisager un traitement pour vous tranquilliser.

3-Les pommades à la cortisone me soulagent :

Si ce n’est pas une dermatite atopique, il vaut mieux les éviter, car elles peuvent avoir un mauvais rapport bénéfices/risques.

4-Ça ne peut pas être médicament, car je le prends depuis longtemps :

De nombreux médicaments peuvent causer du prurit, même ceux que vous croyez innocents. Il faut faire un test de suppression si c’est possible.
5-On me dit que c’est peut-être un cancer. Il est vrai que certains cancer, surtout les lymphomes, peuvent donner un prurit, mais généralement il y a bien d’autres symptômes : ganglions, fatigue, amaigrissement. 

6-Je suis enceinte et je me gratte :

Il existe des prurits plus particulièrement liés à la grossesse : diabète, cholestase, mais le plus souvent on ne trouve rien, il faut éviter trop d’examens qui peuvent être plus inquiétants que rassurants.

7-Sine materia veut dire qu’il n’y a pas de cause.

Non, ça veut dire qu’il n’y pas de maladie de peau, ni de lésions ou symptômes sur la peau, mais il peut y avoir une cause non cutanée.

8-On me dit que c’est nerveux :

Attention, il faut bien savoir si cela signifie psychosomatique ou neuropathique, ce n’est pas du tout la même chose, car un prurit neuropathique peut avoir une cause grave.

Par Dr Najib Lahlou, Allergologue

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article